Nous Suivre ? Allez hop clique
Accueil > Paroles de Rap > Booba - RTC

Booba - RTC

Dans Booba
Mise en ligne : 20 septembre 2013

[Intro]
J’fais des millions, j’fais des millions
J’suis riche tristement célèbre
9.2izi, Hauts-de-Seizeines, filets mignons
Young Chop on the beat
J’suis riche tristement célèbre, riche tristement célèbre
Neuf-Deux-Izon dans la maison

[Refrain]
J’sors jamais sans mon fusil, jamais sans ma black card
Le premier qui pète un fusible, c’est l’premier qu’on va hagar
Les billets sont dans le fourgon, les pieds dans le goudron
Mes prières vont à Brazza, mange pas d’pierres comme à Gaza
J’suis riche tristement célèbre, riche tristement célèbre
Riche tristement célèbre, riche tristement célèbre
J’suis riche tristement célèbre, riche tristement célèbre
Riche tristement célèbre, j’suis riche tristement célèbre

[Couplet 1]
Qu’est-c’j’vais faire de tous ces billets ? 9.2izi tout est plié
Y’a qu’ma mère qui peut me marcher dessus car le paradis est sous ses pieds
Le temps c’est de l’argent, j’ai mis de la coke dans le sablier
J’suis allongé où tu n’as pas pieds, calibre sur la tempe car tu n’as pas pigé
Mes réunionnais, mes antillais, tous les banlieusards qui en ont chié
Haineux n’sortiront pas entiers, sur la tête de mon canon scié
Maintenant tu as peur, tu veux négocier ? Bite dans la bouche tu vas t’égosiller
Armes de guerre dans mon cocotier, trois pitbulls pour t’autopsier
Viens me sucer, j’te paye ton billet, bananes plantains, poisson grillé
En téflon est mon nouveau gilet, kalash à la main, comme un yougo, j’y vais

J’y vais, j’suis riche tristement célèbre, riche tristement célèbre

[Refrain]

[Couplet 2]
A quoi sert de vivre sans briller ? Amsterdam dans le cendrier
J’ai liké des gros tarpés sur Instagram j’me suis fait griller
Des meufs shrab les calendriers, tous avons braqué ou dealé
Le rap conscient, qu’il nique sa mère pendant que son père mange du sanglier
Jamais en gardav’ sans nier, j’commettais des crimes pour pas m’ennuyer
J’pars en vacances quand bon me semble, nik ommok le mois de juillet
Nik ommok aussi le mois de août, le compte en banque c’est tah les oufs
La vérité sort de nos bouches, fuck, de quoi ils parlent tous ?
J’ai craché donc va t’habiller, premier round, elle est rassasiée
Rap français est quadrillé, 9.2i l’a assassiné
J’suis plus cagoule que tablier, Ibrahim on t’a pas oublié
J’suis à Kaboul, à Sarajevo, RPG, jolis souliers

[Refrain]

T'as quelque chose à dire, une réaction ? C'est ici.

Plus d'article de Booba /

  • Rick Ross revient sur MasterMind, Miami et Booba ! (News Rap)
    Son nouvel album “Mastermind” dans les bacs, le boss du hip-hop Rick Ross nous parle des Grammy Awards, de Daft Punk, de ses amis à Miami, du Loup de Wall Street et de Notorious B.I.G dans une (...)